• Ashley Wagnac

Et toi, tu es Saint? - Etude de Florent Varak de TPSG

Saint. Quand tu lis ce mot, quelle est la première chose à laquelle tu penses ? Saint Paul? Saint Matthieu? Saint Augustin? Saint Richard et j'en passe....?

Okay. Et si tu remplaçais l'un de ces noms par le tiens; Saint XXXX - Saint Ashley pour mon cas : est-ce légitime? Ai-je vraiment ce droit de me qualifier comme étant une sainte?

Lorsque l'on écrit le mot saint en barre de recherche sur internet, la définition de wikipedia apparaît en premier:

"Les saints sont des hommes ou des femmes distingués par différentes religions pour leur élévation spirituelle et proposés aux croyants comme modèles de vie en raison d'un trait de personnalité ou d'un comportement réputé exemplaire."

En quelques mots, un saint est:

- Une personne croyante morte qui se trouve donc au Paradis, dans le rayonnement de Christ. Elle est à ce moment-là dans l'intimité de la sainteté de Dieu. Elle est déclarée sainte officiellement via la canonisation effectuée par les membres haut placés de l'église catholique, après avoir analysé la biographie de la personne, qui concordait avec différents critères. - Un frère ou une soeur ainé(e) dans la foi qui, par son vécu a influencé le monde, devient un exemple pour le croyant encore sur terre.


Si on suit cette définition, je suis toujours en vie. Je ne pense pas avoir un comportement réputé exemplaire, du moins pas tous les jours... donc je ne suis pas sainte.

Mais si on regarde la définition dans la Bible du mot saint, il n'y a aucun verset donnant la définition populaire que l'on trouve partout et qui est en somme ancrée dans l'imaginaire collectif...Alors, la vraie question se pose est la suivante: Qu'est-ce qu'un saint selon la Bible?

RAPPEL: Je dois avouer que c'est assez complexe de traiter un sujet aussi connu et méconnu en même temps. Mais l'objectif d'Heya&Co est de t'accompagner dans ta marche dans la sainteté, t'aider à avoir une foi réfléchie. Lorsque l'on recherche des réponses à des questions, la première chose à faire, en tant que disciple de Jésus, est d'aller chercher dans Sa Parole, à savoir La Bible, pour trouver nos réponses. En effet, il est écrit: "Ta Parole est la vérité" Jean 17:17. D'autres ressources sont donc à venir pour approfondir cet article.


Alors Suis-je Sainte ? Pas de Suspense: La Bible me donne une réponse affirmative. Moi Ashley, encore vivante, imparfaite, je suis Sainte. Et je vais t'expliquer pourquoi, en reprenant plusieurs études effectuées par diverses personnes bien mieux qualifiées que moi dans l'étude biblique. Pour ce premier article au sujet de la nature d'un saint, nous allons nous appuyer sur un article du site Tout Pour Sa Gloire.

"Qu'est-ce qu'un saint?" est la question à laquelle Florent Varak a répondu pour le podcast du site Tout Pour Sa Gloire, épisode 132. J'en ai fait une version un peu plus courte grâce à la transcription que l'on peut retrouver sur le site. Néanmoins, cela reste tout de même long car c'est un sujet important, à ne pas survoler. Si tu ne veux pas lire: pas de soucis je t'invite grandement à écouter le format vidéo ci-dessous.


Voici les grands points de la réponse à la question qu'est-ce qu'un Saint expliqués dans cette vidéo de Florent Varak:

  • Saint s'applique à la trinité : Dieu, Jésus et le Saint Esprit

  • Saint : étude du mot provenant de l'ouvrage la Concordance de la Bible - Nouveau Testament, de Soeur Jeanne d'Arc, Catholique

  • Saint est le statut Actuel des chrétiens authentiques

  • Une marche progressive dans la sainteté

  • Saint: appelé à vivre différemment

  • Jésus est notre sanctification: Il nous rend saint

  • Saint: Etat achevé des enfants de Dieu?

Laissons Florent Varak nous expliquer en quoi tu es Saint - Let's dive in!

_________________________________________________


« Saint, Saint, Saint est l’Eternel des armées »

Florent Varak (FV): " Bien entendu, ce terme s’applique à la personne de Dieu. Dans ce chant du livre d’Esaïe chapitre 6, le Seigneur reçoit trois fois de la bouche des anges cette attribution de sainteté, et cela nous montre à quel point c’est central à la personne de Dieu; je crois que c’est le seul attribut qui est répété trois fois de suite, consécutivement, de cette manière et on pourrait dire que Dieu est saint comme l’eau est humide, je sais pas si c’est la meilleure des métaphores à utiliser, mais c’est vraiment lié à son être. Son nom est saint, son sanctuaire est saint, c’est une qualité vraiment que l’on retrouve dans la personne de Dieu.


Dans l’ancien testament, le terme vient surtout à dénoter ou à décrire des espaces, des objets ou des temps. Une huile sainte, un sanctuaire, un sabbat, un sacrifice, des fêtes, un vêtement, de sacrificateurs, etc… Et en cela, ça définirait davantage la consécration à Dieu ou la consécration au service de cet objet, de cette personne ou de ce temps. Il faut remarquer qu’il est assez rare que l’on trouve associé à ce terme le sens de pureté morale que l’on a souvent en tête lorsque l'on pense à la sainteté, à quelque chose qui serait à l’opposé du vice. On n’a pas fréquemment cette notion même si elle est ici et là notée.

Lorsque l'on arrive au nouveau testament, au départ, l'étymologie du mot « hagios » fait référence, semble-t-il, à l’objet d’un émerveillement, c’est assez époustouflant, et c’est saint en ce sens. Et puis, petit à petit, c’est venu à dénoter ce qui décrit plus particulièrement: la sainteté, la pureté, la consécration.

Mais, lorsque l’on passe de l’ancien au nouveau testament, il y a un changement important : le mot s’applique essentiellement à des individus, pas exclusivement, mais quasiment. Donc, on a une dématérialisation avec le nouveau testament centré sur une personnalisation.

Bien entendu, ce terme s’applique à Dieu qui est saint. Jésus s’adresse à son Père en le qualifiant de Père saint, en Jean chapitre 17. La sainteté qui est chantée dans l’apocalypse à Dieu, "Maître saint et véritable", nous rappelle cette sainteté divine. L’adjectif s’applique tout autant à Jésus qui est saint, et il est question du saint enfant en Luc 1.35 mais encore du saint et du juste, en Actes 3.14. Enfin l’essentiel pour ce qui est la personne de Dieu, décrit le St-Esprit donc la troisième de la trinité."


La Concordance de la Bible- Nouveau Testament – de Soeur Jeanne d’Arc (Catholique)

FV: "Dans cet ouvrage, la Soeur Jeanne classifie chaque utilisation, chaque terme à partir du grec, et puis elle en donne l’utilisation par sens, parce qu’il faut bien réaliser que chaque mot a un sens différent en fonction de son contexte. Elle a donc classé l’ensemble des utilisations du mot « saint » avec ou sans s singulier ou pluriel, pour te donner une idée de l’utilisation de ce mot.

Qu’est ce qui ressort de la classification de Soeur Jeanne d’Arc ? Et bien on trouve :

  • 10 utilisations pour désigner la sainteté de Dieu

  • 14 utilisations pour la sainteté de Christ

  • 3 utilisations pour désigner la sainteté de l’esprit, en plus du titre ici du saint esprit

  • 5 utilisations pour désigner la sainteté des anges

L’essentiel des utilisations du mot saint est consacré pour deux choses principalement:

  • 46 utilisations pour la sainteté des êtres humains en général

  • 59 utilisations comme synonyme des chrétiens

En extra, elle trouve également 5 utilisations indéterminées, plusieurs dizaines pour parler de la ville, du sanctuaire, et pour les éléments du culte ou divers éléments mais ça ce n’est pas le centre du sujet.

Maintenant, regardons la répartition théologique. Lorsque je (Florent Varak) fais un peu l’ensemble des observations sur les 105 usages utilisés pour la sainteté des êtres humains, ce que nous donne Sœur Jeanne d’arc, et bien, je trouve en fait 3 réalités :

  • Saint est le statut actuel des chrétiens authentiques. Si tu es un disciple de Jésus, tu es saint, c’est comme ça que la Bible en parle.

  • Saint désigne la marche progressive des enfants de Dieu. Si tu es un enfant de Dieu, tu vas marcher en direction de la sainteté, avec les hauts et les bas, les chutes et les relèvements qui sont inhérents malheureusement à notre humanité.

  • C’est en fait assez rare, mais Saint est aussi le statut futur des enfants de Dieu : Apocalypse 18.20 pourrait être l’un de ces exemples."


Saint : le statut actuel des chrétiens authentiques

FV: "Voilà quelques versets parmi des dizaines de versets, qui nous montrent que le terme saint est un synonyme dans le nouveau testament de chrétien ou de disciple de Jésus - tiré de la liste de cette concordance de Soeur Jeanne d’arc :

Actes 9.13, Ananias répond au Seigneur qui lui demande d’aller voir Saul qui vient de se convertir, « Seigneur j’ai entendu dire par beaucoup combien de mal cet homme a fait à tes saints dans Jérusalem ». Or que faisait Saul, avant de se convertir, il enfermait les chrétiens et parfois contribuait à leur mise à mort. [Pour rappel Saul devient Paul, après sa conversion, celui qui a écrit une bonne partie de nouveau testament.] Romains 15.25 « Actuellement je vais à Jérusalem pour le service des saints ». 2 Corinthiens 1.1 : « Paul apôtre du Christ Jésus, par la volonté de Dieu et le frère Timothée, à l’église de Dieu qui est à Corinthe, et à tous les saints qui sont dans toute l’Achaïe ». Ephésiens 1.1 : « Paul apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, aux saints et fidèles en Christ Jésus qui sont à Ephèse ». Philippiens 4.21 : « saluez tous les saints en Christ Jésus ». Jude 3 : « Bien aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toute ». Dans la Bible, dans le nouveau testament, le terme saint désigne simplement ceux qui ont été sanctifiés par Jésus Christ, ceux qui se sont convertis, ceux qui ont été déclarés justes en vertu de son sacrifice.

Si tu es en Christ, tu es un saint. Tu es un saint aux yeux de Dieu, tu es un saint dans ton identité. Si tu es en Christ, tu partages la sainteté du Seigneur.

Chez certains esprits, cela pourrait faire un peu prétentieux si on pense, de base, qu’un saint est un super chrétien. Mais ce n’est pas le cas.

On ne peut pas vraiment dire que les Corinthiens étaient des supers chrétiens, ça doit vraiment nous faire réaliser à quel point c’est un descriptif théologique de l’individu qui s’est converti à Jésus Christ, qui est devenu un disciple de Jésus Christ. Donc Saint désigne essentiellement ceux et celles qui ont été sanctifiés, les disciples. Mais ça désigne aussi ceux et celles qui marchent avec Jésus, en grandissant en sainteté."

Une marche progressive dans la sainteté

FV: "Lorsque Jésus a prié son Père avant de quitter cette terre, Il a dit en Jean 17.17 "sanctifie-les par ta vérité, ta parole est la vérité" : La vérité, la parole de Dieu, nous sanctifie –nous rend saint - et c’est bien une progression dont il est question.

1 Thessaloniciens 4.3 « ce que Dieu veut c’est votre sanctification, c’est que vous vous absteniez de l’inconduite » et on reprend ce même concept au verset 7 de ce même chapitre. Romains 6.22 nous dit « mais maintenant, libérés du péché, et esclaves de Dieu vous avez pour fruit la sanctification et pour fin la vie éternelle ». Hébreux 12.14 nous dit « recherchez la paix avec tous et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur. 1 Pierre 1.15 et 16 « mais de même que celui qui vous a appelé est saint, vous aussi devenez saint dans toute votre conduite puisqu’il est écrit vous serez saint car je suis saint ». Et là c’est une citation de l’ancien testament, Lévitique 11 :44-45.

Donc tu vois, si tu es disciple de Christ, tu es invité, convié, à une marche qui reflète ta nouvelle identité. La sanctification c’est en fait rattraper ce que nous sommes devenus spirituellement, c’est de mettre concrètement en marche une manière de vivre qui reflète la sainteté que Dieu nous a confiée ou nous a donné par son esprit, et par la justification qu’il nous a accordée.

L’accueil de Dieu est parfait, quand on vient à Christ, on est pleinement accueilli, pleinement pardonné, pleinement aimé. Et parce que cet accueil est parfait, il nous invite à faire une marche, et une démarche quotidienne de sanctification qui n’est pas toujours parfaite, mais qui doit refléter la réalité de notre marche avec Jésus."


Saint : appelé à vivre différemment.

FV: "Il faut bien faire la distinction de la sanctification initiale qui est on/off : on ne l’a pas à moitié, soit on l’a, soit on ne l’a pas. Soit on est un enfant de Dieu, on est alors saint aux yeux de Dieu, pleinement, à 100%. Soit on n’est pas un disciple de Jésus. Dans ce cas, on n’a pas cette sanctification, nous n’avons pas cette identité de saint.

Une fois que l’on a ce passeport en quelque sorte, qui nous dit que vous êtes de la maison de la sainteté, il nous faut mettre en marche une démarche de vie, d’ailleurs qui est assez naturelle pour celui qui vient de se convertir et qui consiste à marcher selon Jésus, à aimer Jésus. Et par cet amour, à chercher à lui plaire. Et là on connaît des degrés différents, des progressions plus ou moins réussies, des chutes plus ou moins terribles, mais en tout cas il y a une direction vers le fait d’aimer Dieu et de le refléter. Donc la position est on/off. La marche elle, est progressive et connaît des hauts et des bas."


Jésus est notre sanctification : Par son sacrifice sur la croix, Il nous rend Saints.

Florent Varak (FV): "Hébreux 10.10 nous dit la chose suivante «c’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifié par l’offrande du corps de Jésus Christ une fois par toute ».

Donc par quel moyen est ce qu’un homme ou une femme pécheur peut être déclaré saint ? Par l’offrande du corps de Jésus Christ une fois pour toute. Hébreux 10.14 nous dit « c’est par une seule offrande qu’Il a rendu parfaits à perpétuité ceux qui sont sanctifiés ».

La nature substitutive de la mort de Christ à la croix est le point clé pour comprendre le mécanisme. Lorsque Jésus meurt pour nos péchés, il absorbe toute la colère de Dieu qui normalement nous était destinée et qu’il accepte de porter à notre place. Et tous nos péchés sont placés en quelque sorte sur les épaules de Jésus, et lorsqu’il meurt sur la croix, Dieu le Père manifeste sa justice parce qu’il est en colère contre le mal et fait porter à son propre fils toute la souffrance que nous devrions porter en nous-même à cause de nos péchés. Jésus meurt à notre place, il ressuscite et nous entraîne dans ce cortège de vie.

C’est exactement cette substitution qui est évoquée par 1 Corinthiens chapitre 1 versets 30 à 31 où il est dit:

« C’est par lui que vous êtes en Christ Jésus qui, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse et aussi justice, sanctification, et rédemption, afin comme il est écrit, que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur ».

Qu’est-ce que cela signifie ? Ça veut dire que Jésus est notre sanctification. Notre sanctification ne vient pas de nous-même, nous serions incapables d’effacer nos péchés nous-même, nous serions incapable de les compenser, ils sont tellement graves, tellement coûteux que nous ne pourrions rien « payer » à Dieu pour qu’Il nous regarde favorablement. Il ne peut nous regarder favorablement que par Jésus Christ qui est notre sanctification. C’est vraiment un point fondamental.

Lui est Ta vie, Lui est mort pour toi et Lui t’offre sa sainteté, la seule chose qu’il te demande c’est que tu aies confiance, et une confiance exclusive en Lui. Pas une confiance dans ta pratique religieuse, dans tes efforts humanistes, dans la prière des autres, dans ton amour, dans tes rituels, pas une confiance même dans ton étude de la parole de la Bible ou dans l’étude d’une tradition comme on peut le faire dans certaines autres religions, non, non, non.

La sainteté ne vient que par association à Dieu, par Christ, par la foi.

Et c’est avec humilité qu’on reconnaît qu’on a offensé un Dieu saint et que l’on mérite d’être éloigné de Lui, mais que l’on reconnaît aussi que par amour que Dieu est venu mourir pour nous en Jésus Christ, afin que nous puissions vivre et être amenés à Lui. Il n’y a qu’un seul intermédiaire."


Tout ce que Jésus touche, il le purifie

FV: "Il y a cette image absolument extraordinaire que nous avons en Marc chapitre 1 par exemple, où il y a ce lépreux qui est un homme exclu de Dieu, exclu de la vie religieuse, exclu de la société, qui vient à Jésus et Jésus le touche. Et dans ce contexte, dans ce monde-là, tout ce qui touche un lépreux devient impur. Jésus touche cet homme, et il devient pur, et c’est un peu ça la notion de sanctification. Quand Dieu touche une vie, cette vie devient pure.

Et je t’encourage à ne pas avoir confiance en toi, mais simplement à avoir confiance dans Celui qui t’a aimé et qui a porté sur Lui toute impureté pour te rendre pur, pour seul prix de ta confiance et de ta foi en Lui."


Saint : l’état achevé des enfants de Dieu ? (BONUS)

L’emploi est plutôt rare pour qualifier le statut final (lors de la vie éternelle) des enfants de Dieu. La Bible utilise plutôt le vocable lié à la glorification. Lorsque nous serons en Christ, au paradis, dans sa présence, nous serons glorifiés, c’est à dire que tous les aspects encore imparfaits de notre être auront été gommés, absorbés, transformés par la résurrection. Nous serons à l’image de Christ, avec une plénitude de l’esprit que nous ne connaissons pas aujourd’hui.

Je trouve cela assez formidable, je t’invite vraiment à réfléchir, j’espère que c’est une réalité pour toi, que tu es personnellement devenu un saint ou une sainte."

________________________________________________


On peut se poser une nouvelle question. Finalement si toi et moi sommes saints, qu'en est-il du culte des saints? Est-il écrit dans la Bible de prier les saints? La suite au prochain article...

D'ici là, je rejoins Florent Varak pour t'encourager à bien réfléchir sur l'identité que tu obtiens lorsque tu es un disciple de Dieu. Tu es aimé(e), tu es renouvelé(e) en Jésus, tu es sanctifié(e) en Jésus.

Bref, tu es saint(e).


N'hésites pas à nous partager ton avis en commentaire, nous poser des questions...toujours dans l'amour.

Source:

Photo: Unsplash

Wikipedia- Saint

Tout Pour Sa Gloire - Qu'est-ce qu'un saint?

RESTES CONNECTÉ/E

  • Noir Icône YouTube
  • Instagram
  • Facebook
  • logo-vert

SHOP HEYA&CO

Sans titre.png