• Ashley Wagnac

Saint People - Rubens Thelisma


Who are you?

Qui suis-je ? Alors moi c’est Rubens. J’ai 26 ans. Je suis aujourd’hui Pasteur en formation à l’Eglise Évidence et leader du Collectif Hope Collectif. Vivre pour l’évangile - C’est à ça que ma vie se résume.


T’écoute quoi en ce moment ?

Wow- Ce n’est pas une bonne question car les gens ne vont sans doute pas apprécier. En musique j’écoute le dernier EP de Mario - Closer to Mars. En Podcast, il y en a un qui est juste ouf : Southside Rabbi - le dernier épisode écouté s’appelle Try Jesus Not Me. Cela parle des tensions raciales entre noir et blanc; une bonne réflexion autour de ça. La conclusion c’est Try me mais don’t try Jesus. Ces podcasts sont juste extraordinaires; ça vaut le détour.

Dans le milieu évangélique, tu n’as pas vraiment des gens qui allient réflexion théologique dans l’air du temps avec des références culturelles qui me parlent. Dans ce podcast, j’ai le meilleur des 2 mondes. Les créateurs KB avec Ameen Hudson ont une réflexion théologique bien poussée qui s’allient parfaitement au contexte actuel dans lequel nous vivons. Pour te donner un exemple, ils commencent leur podcast avec un son de Drake: ça pose le décor.




Quand et de quelle façon as-tu réalisé qu’être Pasteur était ton appel?

Depuis tout petit je savais que j’allais être pasteur. Sauf que c’est un projet que j’ai fui et que je n’ai pas considéré. Dieu a vraiment touché mon cœur il y a 4 ou 5 ans de cela et c’est à ce moment-là que je l’ai écouté.

A cette période, je commençais beaucoup à évangéliser dans les rues. C’est là que j’ai aimé voir des gens touchés par l’amour de Jésus, se rapprocher de Dieu. En parallèle je devenais leader du Hope Collectif. La question a finalement été posée : et si je devais concrétiser ce que je faisais en devenant pasteur?

Ça s'est fait naturellement. En plus de ça, moi qui était en mode fuite face à cette position de leader, il y a non seulement eu les fruits qui montraient que j’avais un appel mais il y avait aussi les gens autour de moi qui me disaient qu’il y avait quelque chose de spécial que je ne pouvais pas nier. S’ajoute à cela, ce que j’avais reçu dans mon cœur depuis tout petit. Alors j’ai dit okay en fait - let’s go full ministry.

Niveau étude, j’ai fait de la science politique. Je n’avais jamais considéré de vivre pour Dieu car je n’avais pas cette confiance en moi, cette conviction. Je cherchais à avoir un métier comme tout le monde finalement.

En y réfléchissant bien, je pense que c’est aussi ce qui m’a effrayé: tu es en train d'emprunter une voie que 0,01% personne emploie. Donc tu te poses pleins de questions: qui va suivre ton ministère; comment ça se passe au niveau des finances? Comment ta famille,tes proches vont réagir…? Tellement de questions entrent dans l’équation.

L’élément déclencheur est venu d’un constat très simple: il n’y a rien qui me parle sauf lorsque je fais l'œuvre de Dieu. C’était tellement fort que je ne pouvais plus le nier. Tout me poussait vers cette voie : ça me parle de ouf mais je n’ai pas le contrôle, c'est ce qui m’effraie. Alors j’ai accepté de ne pas avoir le contrôle et de me lancer tout simplement.

Je n’avais jamais considéré de vivre pour Dieu car je n’avais pas cette confiance en moi, cette conviction. Je cherchais à avoir un métier comme tout le monde finalement.

26 ans - Pasteur - trop jeune ?

Atypique - mais j’aime ça. J’aime le fait de ne pas être dans les codes. J’aime bien me dire que des personnes peuvent me disqualifier à cause de ce à quoi je ressemble “ah c’est encore un jeune, il aime bien le basket”... sauf que j’ai la conviction que ce qu’il y a en moi est beaucoup plus grand que ce à quoi je ressemble.

Je me répète souvent que je porte l’atmosphère de Dieu en moi . Mon rôle c'est de t’influencer par rapport à ce que j’ai laissé Dieu faire en moi. J’aime me dire que partout où je passe, les gens sont en contact avec le royaume de Dieu: je suis une passerelle de Dieu dans la vie des gens.

C’est Dieu qui appelle, c’est Dieu qui qualifie. Moi-même ça me met des claques; je ne me sens pas digne. Je vois mes manquements, le manque d’expérience etc… Je me sens juste honoré que Dieu m’utilise, un jeune de 26 ans qui ne paie pas une mine. Je suis heureux de faire son travail. Mon travail c’est les vies: je travaille pour que ta vie change. J’ai donc suivi le parcours Etude religieuse à l’école de Vaux Sur Seine de Janvier 2016 à Juin 2020. A chaque fois que j’avais un besoin, Dieu répondait de façon miraculeuse.




Pour te donner un exemple; En septembre/octobre, je n’avais toujours pas les fonds pour régler les frais de scolarité qui s’élève à 6000 euros l’année (cours et hébergement sur place). J’ai dit à Dieu: “okay je sais que tu m’appelle mais si je n’ai pas les finances pour l’année même si tu m’appelle, je ne peux rien faire.” Dans mon temps de prière, Dieu me fait comprendre qu’il prendra soin de moi. Alors j’ai cette paix qui se pose dans mon cœur donc je dis okay on va voir. Une semaine après, je reçois l’appel d’un pasteur que je ne connais absolument pas, qui me dit: “J’ai vu ce que tu fais, tu es super inspirant. Nous voulons prendre en charge ton année”. WOW! Puis l’année d’après j’ai changé d’église et celle-ci a pris en charge les frais de scolarité.

Parfois Dieu fait exprès de t’amener dans un lieu qui n’est pas confortable pour que tu puisses voir, expérimenter que Dieu est Dieu. Il t’emmène à cet endroit précis pour te prouver qu’il est Dieu comme il l’a fait avec Abraham par exemple, lors du sacrifice avec son fils.




Mon rôle c'est de t’influencer par rapport à ce que j’ai laissé Dieu faire en moi. J’aime me dire que partout où je passe, les gens sont en contact avec le royaume de Dieu: je suis une passerelle de Dieu dans la vie des gens.

Ton E-Book “Le Process” - tu l’as écrit quand?

J’avais en tête de le faire il y a un petit moment déjà car depuis que j’ai commencé à évangéliser, j’ai assisté à des guérisons dans les rues, des miracles, des cœurs touchés par le Seigneur de façon exceptionnel… j’ai compris que Dieu m’appelait à un ministère particulier.

Je veux que les gens voient ce que je traverse, qu’ils aient la possibilité de suivre mon process alors même que je marche. Je n’avais pas envie d’écrire un bouquin à la fin de mon cheminement, en ayant déjà ma situation stable dans mon église etc... Non

En Mars 2020, on a fait une retraite spi avec le collectif Hope une semaine avant le confinement: un Temps très très fort. Une des membres me dit que je dois écrire ce livre cette année. J’ai ainsi commencé à rédiger pour de vrai à ce moment-là. J’avais déjà des bribes, plusieurs histoires en tête que je voulais raconter. Mais c’est là que je me suis mis full time à écrire durant le confinement, juste après cette retraite.

Le Process est sorti le 19 Août 2020 - jour de mon anniversaire - 19 Aout 1994, disponible en e-book seulement.



Parfois Dieu fait exprès de t’amener dans un lieu qui n’est pas confortable pour que tu puisses voir, expérimenter que Dieu est Dieu. Il t’emmène à cet endroit précis pour te prouver qu’il est Dieu.

Ton conseil à une personne dans son process avec Dieu?

Souvent Dieu nous parle par rapport à ce qu’on est censé faire mais on doute:

  • Parce qu’on ne se sent pas capable de le faire

  • Parce que nous n’avons pas les moyens immédiats pour le faire.

Ce que Dieu veut c’est de simplement répondre à l’appel: ce qui compte c’est ta dispo. Dieu recherche des gens dispo pour répondre à l’appel.

J'ai appris que des personnes dépendent littéralement du Oui que tu vas dire à Dieu. Il y aura donc des personnes qui resteront enchaînées dans leur détresse, leur combat car tu n’auras pas répondu.Cela dépasse le simple épanouissement personnel.

On parle vraiment du fait de servir, de vivre pour aimer les gens. J’encourage toutes les personnes qui m’écoutent à faire le grand saut. J’ai fait le mien à 23 ans. j’étais jeune je ne connaissais pas tout. Mais l’assurance que j’ai c’est que Dieu me tient, il tient ma vie. J’accepte d’être comme un enfant.

Lorsque mon père m’amenait quelque part, je ne cherchais pas à savoir l’itinéraire. Je suis mon père car j’ai confiance en lui. C’est pareil avec Dieu: j’ai une confiance aveugle sur ce qu’il veut faire dans ma vie. Depuis que je vis avec Dieu, I’m living my best Life.


Y-a-t-il une Réelle différence entre ta vie sans et avec Dieu en première position?

Je vois une réelle différence - radicale même ! Avant je vivais ma vie mais je sentais que je n’exploitais pas pleinement mon potentiel. On vit tous avec une sorte de pression qui est créé par le cadre dans lequel tu vis (la famille, les amis…) ils ont tous des attentes envers toi. Ils design des attentes auquel tu dois te conformer. Bien souvent ce que Dieu pense de toi est en dehors de tout ce que les gens ont designé pour toi. Le challenge est de te voir comme Dieu te voit et d’oser croire que tu peux devenir cette personne. Ce n’est pas de l’orgueil ou une pensée positive- c’est simplement croire que Dieu peut t’amener là où il veut t’amener.

Quand j’ai commencé à croire en ce que Dieu pouvait faire pour moi, c’est là que j’ai commencé à vivre my best life.


J'ai appris que des personnes dépendent littéralement du Oui que tu vas dire à Dieu. Il y aura donc des personnes qui resteront enchaînées dans leur combat car tu n’auras pas répondu.Cela dépasse le simple épanouissement personnel.

Comment prier pour toi ?

Je demande souvent aux personnes de prier pour:

  • Que ma vie soit un témoignage de l’évangile ; que je puisse être à l’image de Christ et toujours progresser dans l’amour pour les gens, dans l’humilité et dans la sanctification.

  • Toujours prêcher l’évangile: ne jamais m’éloigner du message que Christ est mort pour toi, pour tes péchés et que si tu crois en lui, tu as la vie éternelle.

Je veux rester fidèle à ce qui est écrit dans la Bible, ne jamais m’éloigner du Message que Jésus est mort pour toi et qu’il est ressuscité pour toi.


Où peut-on te retrouver?

Follow me on instagram : @ben.tlsma



Source:

Pour acquérir le livre: Le Process - de Rubens Thelisma

Compte Instagram : Rubens Thelisma @ben.tlsma / Hope Collectif Hope Collectif

Photos: Jude Foulard / Charlotte Wiwi

Accessoire: Clé Blanche Mat Inspire - The Giving Keys Retrouvez toutes nos actualités sur : Instagram et Facebook

RESTES CONNECTÉ/E

  • Noir Icône YouTube
  • Instagram
  • Facebook
  • logo-vert

SHOP HEYA&CO

Sans titre.png